Bell Labs : intéressement en 2016

Publié le par CFE-CGC ALBLF

Bell Labs : intéressement en 2016

Conformément à la demande de la CFE-CGC, le calcul de l'intéressement a été renégocié.

 

Selon nos estimations l'intéressement pourrait atteindre environ 3% pour 2016.

 

 

Vos représentants CFE-CGC ont obtenu :

  • la réintégration de l'indicateur sur les brevets dans la formule de calcul, comme les autres indicateurs (il était auparavant en facteur) ;
  • une prise en compte du nombre de salariés pour l'indicateur des brevets ;
  • un poids important (20% chacun) sur les missions prioritaires de Bell Labs : production brevets et transferts ;
  • une définition de la liste des conférences dites "de rang A" pour la comptabilité des articles, la liste étant annexée à l'accord ;
  • une prise en compte de la diversité des contributions de Bell Labs France dans les "FX Projects".

L'accord aurait pu être amélioré de bien des manières, ce qu'à pour l'heure refusé la Direction. 

En particulier :

  • aligner les cibles avec les objectfs distribués à l'ensemble des salariés ;
  • la prise en compte des activités importantes pour l'excellence et la visibilité, comme l'organisation de conférence, de workshop, d'expertises, etc. ;
  • augmenter le poids des indicateurs brevet et transfert, qui ne représentent que 40% de l'intéressement, et diminuer ceux relatifs aux processus internes que sont les 10x et les FX projects. Avec cette répartition, la Direction signifie qu'elle porte plus d'intérêt aux processus internes qu'aux résultats tangibles. C'est un risque pour l'avenir de la filiale.

 

Chaque salarié doit maintenant s'assurer que ses propres objectifs sont en adéquation avec les objectifs définis dans l'accord d'intéressement, et ne doit pas hésiter à contacter ses représentants CFE-CGC en cas de différence.

 

Consultez le texte complet de l'accord (pour les salariés Nokia uniquement).

 

N'hésitez pas à contacter vos représentants CFE-CGC entre temps pour toute information.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article