reconduction annuelle du P.E.E

Publié le par Intercentre Alcatel CIT CFE-CGC

Ce matin s'est tenue la séance de négociation purement formelle de l'accord relatif au Plan d'Epargne d'Entreprise ALCATEL CIT.

Formelle car le fond de l'accord n'a pas été modifié. Il s'agissait d'une reconduction annuelle puisque le groupe - qui aime de moins en moins le moyen et le long terme - a refusé à ALCATEL CIT de conclure sur une plus longue période.

L'occasion tout de même pour la CFE-CGC de rappeller ses revendications de porter l'abondement au maximum légal ( il reste 300 €uros de marge) et surtout de ne pas réserver celui-ci au FCP3A pour faire du PEE le véritable instrument d'épargne diversifié qu'il doit être.

Trois remarques :

Tout d'abord on nous permettra de rendre hommage aux deux femmes déléguées de la CFE-CGC qui furent  celles qui travaillérent à mettre sur pied un intéressement à ALCATEL CIT en 1999-2000 . Dans la filiale ALCATEL CIT la participation était toujours nulle car le résultat était déficitaire quasi par construction. A cette époque seule la CFE-CGC a fait des propositions pour que les salariés ALCATEL CIT bénéficient au moins d'un intéressement. La CFE-CGC par ses deux représentantes a proposé des critéres pour cet intéressement qui permettent aujourd'hui de recentrer les salariés sur des objectifs économiques primordiaux pour l'entreprise. Nous nous réjouissons de voir aujourd'hui que  d'autres organisations syndicales sont signataires de ces accords mais le sujet n'a pas toujours été pour elles d'une actualité brulante.

La relative timidité de l'actionnariat salarié à ALCATEL  a des causes structurelles sur laquelle nous aurons l'occasion de revenir . le fait de réserver l'abondement au FCP 3A n'est pas une réponse adaptée.

Enfin la CFE-CGC ALCATEL va faire en 2006 d'autre propositions dans le champ de l'épargne salariale.

 

 

 

 

Publié dans Alcatel-Lucent France

Commenter cet article