ligne maginot et blitzkrieg

Publié le par Intercentre Alcatel CIT CFE-CGC

La CFE-CGC  a de saine lecture et vous les recommande notre PDG Serge Tchuruk signe dans le Figaro du 15 décembre une tribune sur l'innovation que pouvez trouver également sur notre Intranet ALCATEL .

La thése qui la sous-tend est qu'avant le facteur coût ( qu'on ne va quand même pas nier ) ce sont  "l'écosystème de l'innovation" d'un part et "l'insertion sur le marché local" qui entrainent la localisation des centres de R&D.

Ces facteurs ayant notamment entrainé en 2005 la création de :

  • un centre R&D à Chengdhu Chine populaire
  • un centre R&D en Inde en collaboatio avec le CDOT sur le WIMAX fixe
  • un centre R&D en Russie.

et dans le même temps on a vu se renforcer lepôle IP en californie en collaboration avec le benelux et le pole Radio à Stuttgart.

Eh bien la mauvaise nouvelle est qu' à l'aune de ces deux critéres ( dont vous trouverez la définition dont l'article) la France n'est si on lit entre les lignes pas trés bien placée et elle est de surcroit chère.

La CFE-CGC a fait l'analyse du déficit de réponse de nos politiques que ce soit au niveau national ou européen pour amortir la crise des Télécoms , ensuite pour jouer à armes égales avec les USA et la Chine au niveau de l'OMC et enfin de leur impuissance a faire des choix clairs en terme de priorité et de technologies , les délais pour la décision de grands programmes.

La régulation des marchés en europe consiste à garantir l'accés aux américains et aux chinois d'un part et à s'assurer qu'on pourra pressurer les fournisseurs européens e les priant pour autant de ne pas en répercuter les conséquences sur le plan social. En matière de norme Télécom on pourrait comparer la montée en puissance des versions chinoises au déclin des normes européennes.

Pour ce qui est des aides à l'exportation c'est carrément criant dans un cas des ministères financant du 100% de matériel en échange de pétole de l'autre des commissaires traquant les aides publiques .

Bravo aux collégues qui restent encore "bien insérés sur leurs marchés" ..... 

L'auteur de ces lignes n'hésite pas à l'écrire nous partageons en partie  l'analyse de la situation et l'incompréhension face à l'absence ou aux faiblesses d'une véritable politique nationale d'incitation à l'innovation.

Les pôles de comptétitivité sont nés des questions soulevées par les acteurs industriels et les partenaires sociaux 2006 verra leur mise en oeuvre  :quelle distance y aura t il entre les dons et les promesses de don ? Nous pourrions essayer de vous décrire les usines à gaz publiques ou parapubliques censés piloter ces pôles mais nous y renonçons n'ayant pas fait l'ENA.

S'attaquer à la propriété intellectuelle c'est faire le jeu du capitalisme le plus sauvage basée sur le bas coût de la main d'oeuvre même la plus qualifiée : le capitalisme chinois.

Taxer les investissements et faire reposer l'intégralité de la protection sociale sur les salaires c'est renchérir le coût du travail.

Oui les Chinois, les Indiens , les Russes sont aussi capables que nous et eux n'ont pas renoncé à être Chinois, Indiens ou Russes. plutot que de pleurer sur leur concurrence déloyale il est aussi temps de demander à nos politiques d'agir.

La CFE-CGC est bien d'accord pour ne pas construire de ligne Maginot mais pour autant il faut s'opposer à la Blitzkrieg ! fut elle menée par Sun Tsu

Et si ALCATEL CIT  pouvait renforcer ou créer   un ou deux écosystémes innovants avec perspectives en France en 2006 cela serait passer de la parole aux actes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Alcatel-Lucent France

Commenter cet article