Année 2008 : des raisons d'espérer ?

Publié le par Intercentre CFE-CGC Alcatel-Lucent

Avant toutes choses, nous souhaitons adresser à l'ensemble des salariés d'Alcatel-Lucent, à leurs familles et à leurs proches nos voeux les plus chaleureux de bonheur, de santé et de réussite personnelle et professionnelle pour l'année 2008 !

Certains nous diront que pour les salariés, après l'année 2007, 1ère année de la fusion et  "annus horribilis" entre toutes, 2008 ne pourra être que meilleure.

Et pourtant les nouvelles à la fin de l'année 2007 n'ont pas été bonnes, loin s'en faut : 3ème profit warning en un an, annonce de 4000 suppressions d'emploi supplémentaires, marché nord-américain toujours aussi frileux malgré ce que l'on nous avait fait miroiter,  attaque en règle contre le bonus des cadres, fermeture programmée de Chateaufort,....

Les malheurs d'Alcatel-Lucent ne sont pas une fatalité. Le marché des Telecoms, certes difficile et concurrentiel, reste globalement en croissance. D'autres entreprises du même secteur, petites ou grandes, s'en sortent bien mieux que nous. Et nous ne parlons pas même pas des sociétés, dont Serge Tchuruck avait cru bon de se débarrasser pour se "recentrer sur son coeur de métier", et qui se portent aujourd'hui comme un charme : Nexans, Alstom, ...., pour n'en citer que quelques unes !

Après une année chaotique, les réorganisations et les principaux arbitrages produits liés à la fusion sont à présent dernière nous. La direction générale n'a maintenant plus aucune excuse . Les salariés attendent d'elle autre chose qu'une vision à moins de 3 mois et une politique purement défensive de réduction de coûts, les yeux rivés sur le cours de l'action .Nous exigeons que la direction générale consacre maintenant toute son énergie à une stratégie ambitieuse à la hauteur de la taille du nouveau groupe. Cela passe par une politique R&D innovante et une diversification audacieuse de nos activités, qui permettront d'attaquer de nouveaux marchés. IBM, qui était à l'origine un constructeur hardware, a fait le choix il y a plus de 15 ans, avec succès, de se diversifier dans les logiciels et les services clients. N'ayons pas peur nous aussi de nous diversifier bien au delà de nos activités traditionnelles d'équipementier télécom. Certes, cela n'est pas sans risque, mais c'est à ce prix qu'Alcatel-Lucent pourra retrouver le chemin de la profitabilité.

Publié dans Groupe Alcatel-Lucent

Commenter cet article