"tout galimatia devient savant, et toute sottise devient raison"

Publié le par Intercentre CFE-CGC Alcatel-Lucent

 Le Malade Imaginaire, Molière, 1673

Les médecins, à l'époque de Molière, s'abritaient derrière le latin, pour masquer leurs incompétences. Hélas, aujourd'hui à Alcatel-lucent, c'est l'anglais à l'américaine, qui a pris le relais.

Parmi les très nombreuses difficultés, auxquelles sont confrontés les salariés français depuis la fusion du français Alcatel avec l’américain Lucent, il y a celui de la langue.
Aujourd’hui, bien que le Groupe soit de droit français avec un siège social à Paris, la communication et les réunions se tiennent majoritairement en anglais.
Beaucoup de directives et instructions données aux salariés français sont rédigées en anglais. Bien pire encore : pour de nombreux salariés français, les entretiens annuels de fixation des objectifs et d’ «évaluation» des compétences se font exclusivement en anglais.
La loi Toubon du 4 août 1994 relative à l'emploi de la langue française, qui prévoit que « Art. L. 122-39-1. - Tout document comportant des obligations pour le salarié ou des dispositions dont la connaissance est nécessaire à celui-ci pour l'exécution de son travail doit être rédigé en français » est bafouée quotidiennement dans le nouveau Groupe.
Quant aux cadres français qui veulent faire carrière, hors de l’anglais, « compétence » jugée n° 1, point de salut ! Facile pour leurs collègues américains de les larguer et de les disqualifier dans les débats et les réunions : il suffit pour cela d’accélérer le rythme, d’avaler les mots, de forcer sur l’accent et d’utiliser un vocabulaire abscons.Même s'il ne faut pas généraliser, certains, en particulier d’origine Lucent, ne s’en privent pas, afin d’éliminer leurs collègues français de la compétition.

 La CFE-CGC s’ élève avec la plus grande force contre ces pratiques qui se traduisent par un mépris des personnes, un mépris de la loi, une discrimination des salariés français et par un gaspillage des compétences particulièrement nuisibles au redressement du Groupe.

 

 

 

Publié dans Groupe Alcatel-Lucent

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article