BOLKESTEIN ! le retour du mort vivant !

Publié le par Intercentre Alcatel CIT CFE-CGC

Nous sommes à la CFE-CGC évidemment pro-Européens. C'est pourquoi nous manifesterons demain devant le parlement européen.

Mais la véritable question est "QUELLE EUROPE ?" .

Est ce un espace ouvert à tous vents sans régles autre que celle du moins disant social et fiscal ? Quelles sont les frontières de cette "EUROPE" ? Qui élit et contrôle ces commissaires ultra-libéraux ?  Qui leur donne mandat de toujours oeuvrer  si vite pour l'ouverture des marchés et si lentement pour l'hamonisation sociale et fiscale ?

On se rappelle que si ,bien  naturellement, la CFE-CGC avait laissé chacun de ses adhérents se déterminer librement ( nous sommes un syndicat apolitique ) notre défunt président confédéral avait pour son dernier combat choisi de s'engager pour le NON au référendum du 29 Mai 2005.

Et quelque ait été notre choix personnel la démocratie impose aujoud'hui de respecter le choix du peuple souverain. Parmi les nombreuses raisons qui avait motivé ce vote l'une était la sinistre directive BOLKESTEIN qu'un démagogue notoire espérant tromper les électeurs disait enterrée.

Eh bien le 14 février celle-ci est , comme si de rien  n'était ,présentée pour examen au parlement européen de Strasbourg .  C'est pourquoi avec l'ensemble des syndicats européens la CFE-CGC et la confédération européenne des cadres appellent à une manifestation pour protester contre ce nouvel épisode de la nuit des morts vivants avec bolkenstein dans le rôle principal.

Les productions européennes sont friandes des ces scénarii : " vous finirez bien par l'avaler ma directive n'est ce pas ?".

Quand il s'agissait de chocolat sans chocolat ou de fromage au lait cru on pestait mais en se disant que c'était un détail au regard des enjeux de la construction d'une Europe politique fidèle à ses valeurs.

 La il s'agit de l'emploi . Nous ne voulons pas accueillir demain des sous-salariés exploités sur notre sol au mépris de nos lois . Nous ne voulons pas voir ce qui dans le code Français de la consommation est une escroquerie être présenté comme "marketing innovant".

Il ne sert à rien de fustiger notre entreprise qui fait avec le cadre macro-économique et légal que nos politiques lui font si nous n'agissons pas sur le terrain européen comme citoyens.

Ce qui est incroyable est que non seulement nos dirigeants capitulent  mais ils le font en pleine méconnaissance des contraintes de la mondialisation et au mépris du choix des électeurs.

Non seulement il s'agit la de fuite en avant nuisible aux salariés mais cela ne donnera aucun résultat positif pour le pays car les véritables réformes sont à faire en France et la le courage manque.

 

 

 

 

 

 

Publié dans Alcatel-Lucent France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article