Ce que nous ne voulons plus voir dans le syndicalisme.

Publié le par Intercentre CFE-CGC Alcatel-Lucent

Aujou'd'hui 18 Octobre éclate un réglement de compes à la CFTC évoqué notamment dans le Monde en ligne de ce jour.

En ouverture de son cinquantième congrès, qui se tiendra du 28 au 31 octobre à Strasbourg. Un conflit éclate entre Jacques Voisin, candidat  et  adversaire, président de la fédération CFTC de la métallurgie, Joseph Crespo. La direction CFTC aurait  décidé, jeudi 16 octobre de déposer plainte pour "diffamation" contre M. Crespo, "qui délibérément nuit à l'image de la confédération". La caisse noire de l'UIMM est soupçonnée d'avoir contribuée à financer la CFTC.

L'affaire porte sur un chèque de 69 000 euros payés en septembre 2003 par l'UIMM, la branche patronale de la métallurgie, à la CFTC. D'aprés "Le Monde" le chèque  fut encaissé par la fédération de la métallurgie.puis reversé   à la confédération. "La direction de la CFTC explique que cet argent "pourrait correspondre" à des remboursements et à des cotisations du secteur de la métallurgie à la confédération."

Une explication que contesterait le patron de la métallurgie CFTC  M. Crespo. "Selon lui, le chèque de l'UIMM était destiné à la confédération et n'a fait que transiter par sa fédération." "M. Voisin dit qu'il ne reçoit pas d'argent de l'UIMM, tout en suggérant que la fédération de la métallurgie si", s'est offusqué M. Crespo.

"Le conflit tombe mal  pour la CFTC, avec la réforme de la représentativité. Celle-ci pose la question de l'avenir de la centrale chrétienne, qui n'atteint pas dans certaines branches le seuil requis (8 % à 10 % selon les cas)pour être représentatif."

http://www.lemonde.fr/politique/article/2008/10/18/la-cftc-n-en-finit-pas-de-regler-ses-comptes_1108415_823448.html

 Ce que les miltants CFE-CGC de ALU ne veulent plus voir à la fois ce genre de comportement et d'autre part les rumeurs distillées pour des raisons tactique qui salissent le syndicalisme et détournent les militants de la défense des salariés. Ceux des "grosses" centrales qui jouent à ce petit jeu devrait y réfléchir ....

Pour ce qui nous concerne les miltants ALU ont posé des questions et obtenu des réponses claires en leur temps , nous tendons la main aux miltants CFTC de ALU car nous savons que pour leur part ils ont toujours pratiqué un miltantisme dans le respect de leurs valeurs et en toute indépendance.

Qu'ils sachent que la CFE-CGC ne confondra jamais les errements de tel ou tel et la sincérité de leur engagement au service des salariés.

Le pôle CFE-CGC - CFTC doit renforcer ses liens pour batir le syndicalisme réformateur et humaniste dont notre pays et l'Europe ont besoin , nous sommes plus proches de l'IG Metall et Solidarnosc que bien d'autres ....




Commenter cet article