VOTEZ le 3 décembre ou bien ... acceptez tout !!!

Publié le par Intercentre CFE-CGC Alcatel-Lucent

Oui, si vous ne votez pas le 3 décembre aux élections prudhomales soyez logique avec vous même : acceptez toutes les régressions sociales que l'on voudra vous faire avaler : une cuillère pour la crise, une cuillère pour la solidarité, une cuillère pour la compétitivité, une cuillère pour effacer "les rigidités francaises" .


Acceptez gentiment de cotiser sur 100 % de votre salaire et d'être remboursé sur 50 %.
Acceptez les remboursements maladie en fonction du revenu, alors que les cotisations pèsent sur la totalité du salaire.


Acceptez qu'on vous licencie demain de façon plus "moderne" , sans indemnités, sans "lourdeur" de reclassement.


N'allez pas voter, mais alors s'il vous plait  ne vous plaignez pas demain !


Les salariés Francais doivent plus que jamais se faire entendre. Ce choix est dans leur main : à eux de dire s' ils adhérent à une vision misérabiliste, où tels les enfants de jadis qui devaient manger leur soupe parce que les petis Chinois n'avaient rien, les salariés Francais devraient se smicardiser avant de "RSAiser" car ailleurs les Roumains ou les Chinois bossent pour trois rien et qu' ici les SDFcrévent de froid.


A vous de voir :  Vous êtes des citoyens, des salariés-citoyens, ne pas voter ce sera votre choix : le pire.


Une fois acquise la décision de voter, pourquoi voter pour la CFE-CGC ? Parce que que la CFE-CGC défend la liberté du salarié tant vis à vis du patron que  des embrigadements idéologiques. Pour la CFE-CGC il n'y a pas de "hauts salaires"  à qui on peut tout faire et tout prendre . Parce que la CFE-CGC sait qu'un salarié aussi qualifié et bien payé soit-il reste un salarié : une femme, un homme qui vit et fait vivre sa famille ( et si ce n'est pas trop mal tant mieux  ! ) de son TRAVAIL.











Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article