La stratégie de Ben : une stratégie volontariste mais risquée !

Publié le par Intercentre CFE-CGC Alcatel-Lucent


La CFE-CGC fera connaitre sa position sur la stratégie annoncée par Ben après analyse et débat dans ses sections et après clarification d'un certain nombre de points par la direction du Groupe.
Afin d'alimenter le débat, nous publions ici une libre opinion d'un  militant CFE-CGC portant sur ce qui est au coeur de cette stratégie : les applications Web x.0.

Ainsi donc, les applications Web x.0 sont au coeur de la stratégie annoncée par Ben.
Reconnaissons au moins une chose à Ben, c'est qu'il n'a pas peur de se mouiller et qu'il a une vraie vision stratégique
Cela nous change vraiment de Russo, dont la seule stratégie se limitait chez Lucent comme chez Alcatel-Lucent aux plans sociaux et en ce qui la concerne personnellement à son parachute doré et autres menus avantages.

Les exemples publiés sur l' Intranet de services Web x.0 peuvent nous paraitre au mieux bien futuristes au pire farfelus ou inutiles.
Mais rappelons nous le milieu de la décennie 1990/2000. A l'époque certains gourous de l'Informatique comme James Martin nous avaient annoncé, sans se tromper de beaucoup, ce qu' Internet allait devenir 10 ans plus tard : un outil devenu indispensable pour envoyer des messages ou des photos, réserver un billet de train ou un spectacle, publier des annonces, faire ses emplettes, gérer son compte en banque, rechercher de l'information, etc.... . Et encore, ils n'avaient vu tout venir, comme par exemple les blogs, qui sont devenus un véritable phénomène de société. Eh bien à l'époque, beaucoup de professionnels de l'Informatique ou des Telecoms et plus encore le grand public les avaient pris pour des illuminés, bons à enfermer.

Tous ces nouveaux services Web x.0 vont necessiter beaucoup de choses : des logiciels applicatifs, des plateformes pour les faire tourner, des infrastructures telecom ad-hoc fiables et sécurisées, du très haut débit fixe et mobile,  des terminaux restant à inventer ainsi que des services d'intégration, d'exploitation et de maintenance pour faire fonctionner l'ensemble.
Ben a décidé  de lancer Alcatel-Lucent à la conquête des marchés qui vont naitre de cette nouvelle révolution du Web. Certes c'est un pari et il peut se tromper. Le marché et les besoins ne seront peut-être pas au rendez-vous. De plus il fait ce choix à un moment, où la crise financière et économique mondiale va rendre les investisseurs et les consommateurs particulièrement frileux, qui plus est pour une période, dont personne ne peut prédire la fin. 
Mais le pire serait l'immobilisme et de continuer à nous faire tailler des croupières par les Chinois sur nos marchés traditionnels,  avec pour seule réponse à nos difficultés économiques de nouveaux  PSE , contribuant ainsi à nous affaiblir encore dans un cercle vicieux sans issue. 

Et nous terminerons par un souhait ou plutôt par une exigence: que les équipes françaises du Groupe Alcatel-Lucent, en particulier les équipes R&D, aient toute leur place dans cette nouvelle stratégie !

Publié dans Libre expression

Commenter cet article

Ingo Knito 22/12/2008 11:59

Vous avez raison. Et sans prise de risque il ne peut pas y avoir de business dans un monde concurrenciel.

Evidemment que il faut aller vers le web2.0 - c'est tout a fait evident que tout ce qui se fait d'innovant aujourd'hui est dans le communitaire, dans les petits start ups du web2.0.

La vraie question est: Quel role pour une societe de la taille d'Alcatel-Lucent dans un tel monde? Est-ce que il ne fallait pas mieux avoir plein de petits societes qu'une grande?

Intercentre CFE-CGC Alcatel-Lucent 01/01/2009 13:40


Votre question est tout à fait pertinente. La direction générale du groupe en est restée aux généralités sur ce point clef et nous attendons d'elle qu'elle précise sa stratégie dans les
semaines à venir.
Notre vision des choses à ce stade (ce n'est qu'une interprétation de notre part) concernant le postionnement possible du groupe est la suivante :
Il ne suffit pas pour une start-up d'avoir une idée géniale, des développeurs créatifs et d'arriver à se faire connaitre du grand public. Encore faut-il que les services web x.0 puissent
s'appuyer sur une infrastructure telecom fiable et sécurisée permettant leur diffusion avec de bonnes performances vers tout type de terminal, et que les opérateurs de ces
services dispose des outils logiciels leur permettant de développer leur business(fourniture de services et facturation à la carte, observation du comportement des abonnés, outils
d'aide à la décision,...etc ). Un goupe comme Alcatel-Lucent peut sur ces marchés se positionner comme un fournisseur :
- d'infrastructures telecoms très haut débit jusqu'à tout type de client  fixe et mobile
- de services de type Business consulting
- de services d'intégration de solutions complexes
- de logiciels applicatifs pour les opérateurs de services web x.0.
Bien sur ceci n'interdira pas en outre des partenariats ciblés avec des start-ups web x.0, ni d'ailleurs la création de petites filiales avec un fonctionnement de type start-up pour le
développement et l'exploitation de nouveaux services.