Ne parlons que de salaire : de 1 à 45 ....

Publié le par Intercentre CFE-CGC Alcatel-Lucent

Dans l'hypothése optimiste ou l'Assemblée générale surseoirait  à une validation des actions gratuites et des stock s options le salaire de Monsieur Verwaayen représente 45 fois le salaire minimum des salariés d'ALCATEL LUCENT FRANCE  ( 2300 euros qui leur avait valu une augmentation de 45 euros par mois ). ( Si on prend en compte les éléments variables le rapport pourrait s'envoler à plus de  100 fois ...)

Rappelons que cela représente aussi 20 fois le salaire moyen de ALCATEL-LUCENT FRANCE .
Cela est il si pénible de prendre des avions, descendre dans des 4 étoiles ? Oui ca n'est pas facile tous les jours, cela pése sur la vie familiale, syndicat des cadres nous ne dirons pas le contraire. Nos syndiqués connaissent le rythme effréné des conférences téléphoniques en horaires décales, les avions c'est amusant au début  .
Mais les ouvriers de Calais, de EU ou les jeunes ingénieurs R&D qui peinent à se loger en région parisiennne ne s'amusent pas non plus tous les jours.
Cela est il si désagréable de prendre les décisions plutot que de , parfois, les subir ?

Mais gagner 45 fois plus que l'un de ses salariés (  en France pays à haut coût n'est ce pas) ca n'est pas suffisant ?
Combien faut il 100 fois, 200 fois , avec une retraite à 100 % de son salaire ? Plus encore ?

Les Pays -Bas  , pays d'origine de Monsieur Verwaayen, ont pris des dispositions législatives pour pénaliser fiscalement les trés hauts salaires . Qu'il se réjouisse donc de travailler en France. D'autant qu'il bénéficie d'indemnisation lui donnant les moyens de vivre confortablement à Paris."prime d'impatriation" ...

Nous ne sombrons pas dans la démagogie, nous ne demandons pas une baisse de salaire de Monsieur le Directeur général nous appelons à de la DECENCE.  Vous faut il des lois ? Vous en aurez .
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article