Qu'est ce que l'article L1224-1 du code du travail (anc. L122-12)?

Publié le par Intercentre CFE-CGC Alcatel-Lucent

Suite aux annonces d'externalisation faites par la direction générale du Groupe, de nombreuses questions tournent autour de l'application de l'article 1224-1.
On pourrait écrire un livre dessus, tellement la jurisprudence est abondante (et parfois contradictoire) sur ce sujet.
Le tract résume les principaux point à connaitre par les salariés qui sont dans le périmétre des extenalisations et même par tous les salariés Français d'ALU, car aujoud'hui toute activité est devenue potentiellement externalisable.

Publié dans Groupe Alcatel-Lucent

Commenter cet article

Olivier 09/09/2009 07:45

S'il y avait une RH dans le groupe, elle pourrait expliquer à Camus que les ingénieurs de 40 ans ne sont pas complètement sclérosés. S'il y avait des technologue à la direction, ils pourraient expliquer que les technos ne sont pas si éloignées les unes des autres (puisque tout va si vite, c'est surtout du réaffichage récurrent). C'est bien pour ça que l'expérience WiMAX n'est pas un boulet, bien au contraire : contrairement à Ericsson, ALU a déjà fait le virage OFDM+IP, alors que les suédois ont encore leur révolution culturelle à faire. Bon courage !

Intercentre CFE-CGC Alcatel-Lucent 10/09/2009 13:02


Oui , mais la RH a force de la confier à des spécialistes qui connaissent rien aux Télécoms ...


colombes 08/09/2009 23:25

La direction l' a déja dit ! Quand Philippe Camus est venu a Colombes il a dit que ALU n'avait pas le temps ni l'argentde reconvertir les salariés Francais de 40 ans aux nouvelles technos ( IMs, IP , LTe, WEb 3.0 ) alors qu'il eput avoir de singés indiens ou chinis de 25 ans pour moins de 1000 euros par mois !

Olivier 08/09/2009 19:28

Merci pour ce document d'information clair et factuel. Sur la question "pourquoi pas transition des employés d'une technologie à une autre", la direction aura beau jeu de répondre - elle le fait déjà - que les technos évoluent de plus en plus vite. Ca fait tellement de temps qu'elles évoluent de plus en plus vite qu'on va certainement bientôt dépasser la vitesse de la lumière. Plus sérieusement, les gens qui opposent cet argument sont ceux qui n'ont aucune idée des technologies. La meilleur preuve, le "tout IP" tant à la mode se fait sur une technologie qui n'a ... que 30 ans. Tout va plus vite mon bon monsieur....