Avertissement solennel au PDG de ALF et au DG de ALU

Publié le par Intercentre CFE-CGC Alcatel-Lucent

"Vu l'article 1147 du Code civil, ensemble l'article L. 230-2 du Code du travail, et les articles L.411-1 et L.452-1 du Code de la sécurité sociale ;

Attendu qu'en vertu du contrat de travail le liant à son salarié, l'employeur est tenu envers ce dernier d'une obligation de sécurité de résultat, notamment en ce qui concerne les accidents du travail ; que le manquement à cette obligation a le caractère d'une faute inexcusable, au sens de l'articleL.452-1du Code de la sécurité sociale, lorsque l'employeur avait ou aurait dû avoir conscience du danger auquel était exposé le salarié, et qu'il n'a pas pris les mesures nécessaires pour l'en préserver ;"   

 


extrait du site lexinter arrêt de la Cour de Cassation Chambre Sociale 2002.

Pour Frédéric Lefebvre, porte-parole de l'UMP: "La vague de suicides à France Télécom doit poser à la société toute entière la question du bien-être des salariés dans les entreprises ". c'est la question que nous vous posons. Et a vrai dire pas du bien être mais de l'arrêt de la violence dans notre entreprise en France .

L'auteur de ce billet est représentant du personnel ALCATEL depuis plus de 10 ans.
Jamais, jamais le niveau de stress, de souffrance, de détresse n'avait atteint ce niveau
personne parmi les salariés n'avaient été autant éprouvé  même au plus dur des PSE de 2006-2007 .

Vos agressions constantes sur : les conditions de travail, les salaires, l'emploi , les courriels incessants en anglais sommant les salariés de faire ceci-cela, la dégradation des mesures d'accompagnement des plans sociaux, la perspective de licenciements coercitifs, la nécessité de former les collégues étrangers qui ensuite reprendront votre travail ont poussés les salariés à bout  .

Vos projets d'exernalisations inhumains et illégaux provoquent un désespoir qui nous fait craindre le pire.

Messieurs c'est un avertissement que vous nous lançons , changez  de méthodes.
Ne pratiquant pas la démagogie nous ne prétendons pas que les adaptations sont  inutiles ou une option , mais vos méthodes changez les avant que le pire n'arrive.

Ainsi la CFE-CGC a co-suggéré et soutenu la demande d'expertise de tous les CHSCT sur les risque psycho-sociaux accentués provoqués par des méthodes déloyales et dolosives adoptées pour mettre en oeuvre les restructurations d'ALCATEL-LUCENT en 2009.
Le 7 Octobre à la journée intersyndicale d'action pour un travail décent nous expliquerons devant le siège du MEDEF en quoi parfois le travail à ALCATEL-LUCENT en France n'est  parfois plus décent et peut broyer les femmes et les hommes.

Il faut venir à la table de négociation et abandonner le pire dans vos projets, maintenant.

Sinon vous devrez , Demain, assumer toutes vos responsabilités.

Ce n'est pas le premier plan social à ALCATELen France c'est le premier qui tente d'employer des méthodes de voyou.

Commenter cet article

Alcatel 30/09/2009 16:20


Bjr, pas d'accord avec votre commentaire. Pour moi, le PSE 2007 m'a tellement assommée, que maintenant, un PSE, des PSE, la magie des nombres fait qu'une suite est interminable. C'est sans doute
sur cela que joue la gouvernance. La détresse était là en 2007...


Intercentre CFE-CGC Alcatel-Lucent 10/10/2009 22:53


En matière de licenciement suaf pour ceux qui n'ont pas vécu tout est relatif. les plans de 2006-2007 ont été terribles. C'est vrai , massifs répétitifs . Mais sachez le les nouveaux plans sont
pires.  Ils s'accompagnent d'hypocrisie de pressions,et de méthodes à la limite ( voir au-delà des limites ) de la légalité. En plus la Direction prétend "économiser " sur les coût des
licenciements. Dégoutant.