la démagogie se porte bien

Publié le par opinion militant CFE-CGC

Avant de plonger dans une actualité ALCATEL CIT qui est déja plus que lourde avec l'assemblée générale ALCATEL le 7 Septembre qui va officialiser la fusion ALCATEL-LUCENT.  Suivront les annonces officielles des décisions déja prises. Puis le rachat des activités mobiles de Nortel qui ne se dément pas, je vous propose de nous détendre en parlant de notre Gaston Lagaffe National : Doominique de Villepin.

Oh je vous rassure nous ne parlerons pas de politique politicienne ( d'ailleurs ce grand gaffeur à la méche romantique semble hors course pour 2007 ), non nous commenterons les dernières annonces irresponsables de ce démagoque en rappelant les positions de notre confédération d'un point de vue économique et social.

Les annonces de rentrée de Gaston "CPE-CNE" Lagaffe :

  1. l'augmentation de la prime pour l'emploi ( PPE )
  2. la création d'un chêque-transport optionel financé par les entreprises
  3. l'annonce d'une "table ronde" ( mon dieu si elle était carrée ) sur le pouvoir d'achat.

La démagogie n'étant ni de droite ni de gauche, c'est hélas en France presque une tradition : en année pré-électorale on essaye de distribuer des cadeaux.

Mais ceux-ci nous paraissent particuliérement mal choisis et mal emballés. Regardons de plus prés ce qu'il y a dans le paquet et nous y verrons se concilier irresponsabilité budgétaire, dégradation des comptes sociaux de la nation et inefficacité économique.

La PPE ( prime pour l'emploi ) est un dispositif qui consiste à ce que l'état ( c'est à dire nous tous ) verse de l'argent à des salariés qui ne gagnent pas assez.  En pratique si on dépouille le dispositif de ce qu'il a de bureaucratique et de billard à trois bandes la PPE permet d'augmenter les revenus des salariés au niveau du SMIC en le faisant financer par tous et sans aucune considération de leur secteur d'activité, de leur perfomance dans leur entreprise, de la santé économique de celle-ci.

La PPE fait ainsi financer par la collectivité nationale un complément de salaire exonéré de charges sociales donc ne contribuant pas au financement  de la sécurité sociale.  Elle est ainsi une aide indirecte aux employeurs de ces salariés, aide d'autant plus forte que les salaires sont proches du minimum ( le SMIC ). Elle injecte de l'argent du budget de l'état directement dans les poches des industries ou branche sous-payant leurs salariés. Ne prenant pas en compte la diversité des secteurs d'activité elle contribue à l'écrasement de la pyramide des salaires vers le bas entre 1 et 1,6 fois le SMIC.

Si on pousse le dispositif au bout de sa logique : tous les salariés français payés au SMIC avec un complément sous forme de PPE versé par l'état. Quelle beau résultat !

Augmentant chaque année la PPE constitue un transfert des personnes physiques payant l'Impôt sur le revenu  à des personnes physiques ne le payant au profit principal des employeurs et au détriment des comptes de la sécurité sociale. Ainsi toute augmentation de la PPE dégrade nos compte sociaux.

Financé sur le budget de l'état elle se fait au détriment du remboursement de la dette , surplus fiscal conjoncturel ou pas toute augmentation de la PPE gréve le budget de l'état et augmente le déficit de celui-ci.

Son inefficacité a été dénoncée par la cour des comptes comme le rappelle un communiqué confédéral

On aurait préféré voir aboutir la pression gouvernementale pour obtenir des minimums salariaux  de branche dans les conventions colelctives permettant de vraies carriéres et ne condamnant pas de plus en plus de salariés  pas à des carrières "tout smic toute ta vie".

Pour le chêque transport nous allons nous trouver d'accord avec le MEDEF ! La aussi Tintin-Villepin ressemble plus à un bateleur d'estrade qu'à un homme d'état. Tout le monde sait deux choses :

  • Un baril de pétrole à 100 dollars pour le 5 années à venir ce serait presque une bonne nouvelle compte-tenu de la croissance des mastodontes asiatiques et de l'instabilté des sources d'approvisionnement
  • L'essentiel du prix de l'essence en France est consittué de la TIPP ( taxe ).

Moyennant quoi le dispositif proposé met à la charge des entreprises ( qui subissent aussi la hausse des prix du pétrole à moins d'être TOTAL ) le financement de ce qui n'est rien d'autre qu'un complément de salaire. Celui-ci est exonéré de charges sociales (merci pour la sécurité sociale ). Le dispositif est optionel : ce qui permet un effet d'annonce sans être réellement contraignant. Il exclut de facto les salariés de la région parisienne ( 1/5 éme des Français, peut-être 1/4 des actifs ).

Nous nageons dans la démagogie intégrale , on préférerait nager dans le pétrole.

En pratique ce chêque est un cadeau ( limité )  pour les employeurs qui subsitureront  à une augmentation de salaire ( qui elle cotiserait  à la sécurité sociale ) la distribution de ces chêques exonérés. ( s'ajoutant au chêque déjeuner, CESU , et divers accessoires non soumis aux charges sociales).

Quand le pétrole augmente l'essence aussi sauf si on baisse la taxe TIPP. Tintin Villepin croit ils vraiment les Français si ....euh bétes ?

Ce blog étant syndical et celui d'ALCATEL CIT nous ne rentrerons pas dans le vrai débat sur la politique énergétique de la France , mais nous soutenons la position des Ingénieurs électriciens et gaziers CFE-CGC sur ce dossier. Le débat sur l'indépendance énergétique du pays mériterait la aussi autre chose que la vente à la sauvette et les amendements par dizaines de milliers. Démagogues contre démagogues. Rappellons que la décision de la libéralisation du secteur énergétique remonte au sommet de Barcelone , c'était un autre gaffeur qui résidait à Matignon.

Quand à l'annonce de la concertation sur le pouvoir d'achat disons le : nous n'en attendons rien de bon pour trois raisons :

  • DDV joue depuis son arrivée sur des simulacres de discussions , il a des projets dans ses cartons , fait venir les partenaires sociaux pour les caméras des 20H télé et promulgue tel quel ses projets ( le CPE c'est exactement ca : tout mieux savoir que tout le monde)
  • A six mois des élections la seule chose envisageable c'est la poursuite de la distribution de cadeaux pré-electoraux dont la facture se présentera à tous les Français en Juin 2007
  • La définition même du pouvoir d'achat est biaisé . L'indice INSEE ne réfléte plus ni les modes de consommation réelle des Français ni la part hors indice des dépenses incompressibles qui pésent sur eux.

Pour être clair : essayer donc de manger un appareil photo numérique ou de ne pas payer la part non remboursé d'un traitement médical chronique indispensable. Essayer aussi de trouver quelle est la collectivité nationale, ou locale qui a baissé ces impôts suite à un transfert de compétences entre elles ?

Nous vous recommandons la lecture éclairante de l'interview de rentrée de notre président confédéral . BVC sur la baisse du pouvoir d'achat des salariés français.

Non , pour trouver de la rationalité et de la responsabilité nous préférerons encore nous tourner vers le monde de l'entreprise et la notre ALCATEL CIT  plutot que de regarder  DDV se donner en spectacle.

Désendetter l'état, réduire la dépense publique, augmenter les ressources de la sécurité sociale, expliquer aux Français qu'il faut s'adapter à une hausse inévitable du coût de l'énergie ce n'est manifestemment pas digne d'un premier ministre en l'an de grâce 2006 ...

C'est terrible pour un syndicaliste de se sentir plus proche du MEDEF en terme de responsabilité économique que de n'importe quel responsable politique !  Nous sommes bien sur absolument en désaccord sur beaucoup d'arbitrages et les endroit ou faire porter  les efforts, mais sur certains constats comme disait Nietzsche il suffit de laisser parler l'éloquence des faits. 

Mais les démagogues , les docteurs tant mieux qui cassent les thermométres, préparent à notre pays des lendemains terribles que nous ne pouvons pas souhaiter .

 A bientout pour de nouvelles annonces concernant ALCATEL CIT.

 

 

 

 

Publié dans Propositions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article