élections professionelles Villarceaux

Publié le par Intercentre Alcatel CIT CFE-CGC

La CFE-CGC n'a pas l'habitude de mentir. Ce n'est pas par hasard que la CFE-CGC a choisi comme signature à ALCATEL CIT "Le Syndicat qui vous dit la vérité". Aussi nous allons déroger à la régle qui veut que aprés une élection tout le monde soit content.

Les élections professionnelles à ALCATEL CIT Villarceaux nous ont vu progresser en voix et en siége mais elles sont à certains égards décevantes pour la CFE-CGC.

Mais tout d'abord Merci. Merci à nos électeurs , nous souhaitons ne pas les décevoir dans les mois à venir. Nous continueront  à défendre les salaires et l'emploi à ALCATEL CIT et fourniront les informations les plus exactes possibles aux salariés ALCATEL CIT.

Merci à nos nouveaux élus ,  à nos syndiqués et sympathisants qui au milieu d'emploi du temps professionnels surchargés on trouvé un peu de temps pour nous aider face à la vague multicolore de tract et de professionnels de la représentation collective. Grace à leur implication et à l'afflux de nouvelles idées la CFE-CGC s'est renouvellée et s'est implantée à Villarceaux;

 Une synthèse :

L'élection de représentativité significative est celle de Délégués du Personnel  collège unique.
Les résultats y sont les suivants :  paticipation en hausse à 71 %.

CFDT :  49 %  CFE-CGC :  27 %  CGT :  23 %

L'élection au 3éme collège du Comité d'établissement :
Les résultat y sont les suivants :  paticipation en hausse à  70 %.

CFDT :  51 %  CFE-CGC :  31 %  CGT :  18 %

pour mémoire au 2éme collège ou nous n'avions pas de candidats  CFDT  66%  CGT  34%  .

En nombre d'élus la répartition  des titulaires CE est  CFDT :  5 élus   CFE-CGC :  2 élus   CGT :  2 élus.
en Délégués du personnel ( 11 siéges titulaires CFDT :  6 élus   CFE-CGC :  3 élus   CGT :  2 élus. )

Une Analyse : 

Le résultat pour la CFE-CGC n'est ni bon ni mauvais. ces élections sont les premières dans le cadre d'une fusion entre les établissements de ALCATEL CIT Marcoussis ou nous étions présents avec 45% des voix et ALCATEL CIT Villarceaux ou nous étions redevenus absents suite à une mutation de nos élus et de leur service.

Le score de 30 % est donc un progrés que nous jugeons néanmoins peu satisfaisant compte-tenu de la sociologie professionelle à ALCATEL CIT.

Une conséquence de ces élections est que le mode gestion  CFDT et l'existence d'un Comité Inter Entrepise inadapté ne seront pas amendés et réformés. Il ne faut s'attendre à aucun progrés démocratique dans les débats de gestion ou de transparence dans le fonctionnement du CE et de l'ineffable CIE.
A cet égard la CFE-CGC sera intransigeante juridiquement et notamment sur toute discrimination syndicale et sur tout détournement d'objet ou approximation de gestion.
Une  tendance de fond à ALCATEL CIT est le manque de pertinence de la distinction entre collège au yeux des salariés ALCTEL CIT,  les cadres représentent 86 % de l'effectif et on n'observe juste une légére  différence de comportement électoral.  Les salariés de ALCATEL CIT Villarceaux globalement
hautement qualifiés se percoivent plus comme un continuum du techicien et de l'assistante à l'ingénieur IIIC.

Une  barrière s'est en fait crée au-dessus hors des colléges entre les salariés de ALCATEL CIT et les dirigeants d'ALCATEL , VP et autres bénéficiaires de statut exorbitant du droit commun. Si l'on y prend garde cette opposition va conduire à un climat social trés lourd.


Il y trois syndicats représentatifs à ALCATEL CIT Villarceaux , la CFDT, la CFE-CGC , la CGT par ordre d'influence.  La CFDT pése environ 50% cela lui suffit pour exercer une hégémonie totale dans la gestion des instances représentative du personnel.

Nous concluerons en nous félicitant que les salariés ALCATEL CIT ait participé largement donnant aux instances représentatives du personnel une forte légitimité dont nous espérons qu'elle sera utilisé au mieux pour les défende en 2007 dans le futur plus que probable PSE.

 

 

 

Publié dans Site de Villarceaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article