Des informations graves

Publié le par Intercentre Alcatel CIT CFE-CGC

Un tract diffusé le Jeudi 23 Novembre met sur la place publique des rumeurs ou des informations trés graves relativement à l'emploi à ALCATEL CIT  Ce tract à la particularité de méler des déductions et des supputations à l'évocation d'une rencontre entre une organisation syndicale représentative et Messieurs Giroux ( futur PDG ALCATEL CIT ), Beretti ( Directeur des Relations Sociales France ), et Jamet ( DRH ALCATEL CIT ).

Ne jouons pas les Tartuffes l'on ne peut que trouver justifié que la Direction Générale d'ALCATEL CIT recoive chacune des organisations syndicales représentatives en commencant par l'organisation syndicale majoritaire ( de 49 à 55% des voix suivant les modes de calcul). A tout seigneur tout honneur.

Autant il peut y avoir parfois divergence de vue sur tel ou tel point, autant les organisations syndicales sont toutes dans le même camp au service des salariés et particuliérement pour la défense de l'emploi. Nous respectons par ailleurs le choix majoritaire tant que le principe de non-discrimination syndicale est observé.

Non ce qui nous a un peu "scotché le cul par terre" , si vous nous passez l'expression c'est la décision de diffuser largement cette information avant de l'avoir consolidé et fait confirmer officiellement. En effet il d'usage et logique que les Direction rencontrent toutes les organisations syndicales pour les "sonder" et bien souvent les projets "ballon d'essai" envoyés lors de ces contacts sont amendés , démentis ou annulés.

Le tract parle de 1095 suppression d'emploi ( avant intégration de Nortel 3G compte-tenu de l'effectif opérationnel de référence ) et de "licenciements autoritaires". Il y est écrit aussi que l'intégration de Nortel 3G occasionne des sureffectifs .  - Nous ne partageons pas ce point de vue : la faiblesse des effectifs 3G France permet un redéploiement total et déja mis en oeuvre d'ailleurs des salariés ALCATEL CIT sur WIMAX, la 4G et le multi-standard. -

Lourde responsabilité que d'écrire des choses pareilles. En effet de deux choses l'une soit ces informations ont été fournies par la Direction lors de cette réunion et cela est de nature à justifier la convocation d'un Comité Central Extraordinaire ou elle ne sont que des spéculations qu'il conviendrait de manier avec prudence.

La CFE-CGC a fait l'exercice du chiffrage global des éventuels sureffectifs avec un ventilation par BD (les anciennes BD de ALCATEL ) sur une base opérationnelle , et un autre chiffrage sur une base financière pour respecter les ratios d'économie annoncés par le groupe. Nous nous garderons bien de les communiquer tant que des chiffres officiels n'auront pas été annoncés par la Direction devant les instances représentatives du personnel. ( CCE, CE , et DSC car nous exigeons l'ouverture de négociation immédiatement ! )

En effet la CFE-CGC considére que des licenciements qui  ne prendrait pas en compte le principe du volontariat sont inacceptables. Il faut mettre en oeuvre  des mesures incitatives appropriées prenant en compte un pèrimètre adapté et les résultats des données disponibles sur les pyramides d'âge et les métiers

 D'ores et déja la CFE-CGC est disponible pour se rapprocher des autres organisations syndicales afin de batir une réponse commune dans les mois à venir.

Inter-centre CFE-CGC

 

 

 

 

 

 

Publié dans Alcatel-Lucent France

Commenter cet article