Mettre TOUT ALCATEL-LUCENT en ordre de marche

Publié le par Intercentre Alcatel CIT CFE-CGC

La direction générale de notre nouveau groupe a clairement annoncé ses objectifs tant en ce qui concerne ses objectifs de marché que ses objectifs de diminution des coûts.

Et les restructurations en constituent une part essentielle qui a même été chiffrée et publiée . Par ailleurs un chiffre de réduction d'emploi global de 9000 emplois au niveau mondial est avancé  difficile - sauf pour ceux qui de part leurs fonctions ont accés à toutes les facettes du dossier - à analyser.

Notre législation impose et c'est LEGITIME et MORAL un processus légal précis pour mettre en oeuvre une telle décision.

Il y a donc un intervalle de temps entre ces annonces et leur mise en oeuvre. La CFE-CGC considére de sa responsabilité de mettre à profit au plus vite ce temps pour en arriver aux moins mauvaises solutions possibles pour les salariés ALCATEL CIT et pour la structure opérationelle en France qui devra être rapidemment en place pour garantir le succés économique et techonologique de la fusion et conserver à la France un poids prépondérant dans le nouvel ensemble.

A ce stade nos revendications vont porter sur la diminution des supressions d'emploi nettes. Cela veut dire favoriser l'emploi au sein et hors du groupe. D'autre part éviter toute fermeture de site qui aurait des répecussions inacceptables pour les bassins d'emploi. Et enfin garantir à tous ceux qui restent comme ceux qui quittent le groupe des conditions financières leur permettant de sécuriser leur avenir.

La négociation sera TRES RUDE car si il existe un espace pour celle-ci les enjeux sont considérables tant pour les salariés individuellement que pour le groupe. Raison de plus pour ne pas perdre de temps.

 

Publié dans Alcatel-Lucent France

Commenter cet article