La Direction souhaite elle une cogestion ???

Publié le par Intercentre Alcatel CIT CFE-CGC

Comme vous le savez les soviets n'ont jamais été le choix de la CFE-CGC.

Habitués à être des partenaires sociaux responsables partant de notre analyse économique et métier apportée par nos adhérents: professionnels, cadres dirigeants, experts, chercheurs pour comprendre le contexte de notre groupe afin de minimiser les conséquences sociales néfastes, contribuer au développement économique et saisir les opportunités d'évolution technologiques profitables.

Ceci étant pour la CFE-CGC c'est la direction de l'entreprise qui dirige et si nous disposons d'administrateus salariés (enfin en disposions avant la fusion et les retrouverons un jour ) ceux-ci sont force de proposition dans l'intérêt général et ne rentrent pas dans les jeux de pouvoir du conseil.

Tout cela pour dire que c'est bien devant la multiplication des pas de deux et des atermoiements que la CFE-CGC demande  à notre direction générale si elle est  à la recherhce d'une cogestion intégrale ou nous lui proposerions de trancher entre les groupes, BUs , entités légales, choix immobiliers  et logiques opérationnelles ?

Notre PDG ALCATEL CIT ( prochainement ALCATEL -LUCENT FRANCE ) était aujourd'hui en déplacement sur le site de Villarceaux et nous lui donnons acte de sa volonté de dialogue et de son ouverture d'esprit  intellectuelle. Mais pour les informations vous pourrez repasser si vous nous permettez l'expression.

Or les salariés de ALCATEL CIT  ( ALCATEL LUCENT FRANCE ) en sont à leur deuxième train de rumeur depuis les débuts de la mise en oeuvre opérationelle de la fusion ALCATEL LUCENT et du rachat de la 3G Nortel.

Alors la CFE-CGC le dit clairement :

  • Notre solidarité intersyndicale sera totale face aux menaces qui pésent sur l'emploi en France
  •  
  • La fusion ne doit pas être l'occasion de camoufler de nouveaux transferts de R&D vers l'ASIE nous exigerons des comptabilités par pays et zone géographique et pays qui garantiront l'équité entre pays au regard des économies de coûts de la fusion
  •  
  • Une fusion c'est un mélange de culture pas une conquête , les managers  de LUCENT ont été assez vigileants à ne pas se faire avaler par ALCATEL pour comprendre qu'ils ne peuvent et ne doivent réver d'avoir un fonctionnement 100% US ...
  •  
  • La correction subie en Bourse a autant à voir avec les arbitrages internes dans les hautes sphères du groupe qu'avec les perspectives de marché de ALCATEL-LUCENT qui restent positives à moyen terme. Sur la place  aussi une clarification est attendue.
  •  
  • Faire vivre les salariés de ALCATEL LUCENT France dans cette ambiance nous paraît néfaste .

Nous demandons aux salariés de se concentrer sur leurs objectifs opérationnels et si ils ont en ont été dépossédés de préserver leurs expertises et leurs compétences. Nous demandons au management intermédiaire de ne pas se laisser aller au jeu des rumeurs et des contre rumeurs ou il est le premier dindon de la farce.

Nous prions la Direction générale de bien vouloir communiquer ses projets pour permettre le débat et les remises en cause qui DE TOUTE FACON interviendront.

Les salariés et les organisations syndicales sont en ce qui les concerne à  pied d'oeuvre...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Alcatel-Lucent France

Commenter cet article