Trop c'est Trop !!!!

Publié le par Intercentre Alcatel CIT CFE-CGC

Depuis quelque temps les rumeurs les plus folles courent concernant l'avenir de l'emploi dans le nouveau groupe Alcatel-Lucent. La dernière en date, qui émane d'un journal économique pourtant réputé pour son sérieux,  évoque la suppression de 15000 à 20000 emplois, soit environ le double du chiffre annoncé lors de la fusion.
Si ce chiffre délirant devait être confirmé lors des CCE et Comité de Groupe de la semaine prochaine, alors cela voudra dire qu'il y a eu vraiment tromperie sur la marchandise. Après le rachat de Lucent,  surpayé d'environ 15% selon de nombreux spécialistes, il y a eu l'intégration des comptes de Lucent, associé à l'attentisme de certains clients, qui vont plomber les résutats 2006 du nouveau groupe, et maintenant... qu'allons nous apprendre ?
Par ailleurs, contrairement à l'habitude bien ancrée chez Alcatel, aucune pression n'a été mise sur les salariés en décembre pour réaliser le maximum de CA avant la fin de l'année, comme si on voulait dégrader volontairement les résultats, pour pouvoir justifier encore plus de licenciements.
Plus grave encore, la nouvelle organisation résultant de la fusion n'arrive pas à se stabiliser. Des projets sont stoppés,de nombreux salariés se retrouvent sans affectation, sans activités, sans objectifs, quelque fois sans chef. Face à cette situation, la DRH du groupe s'est fendue d'un communiqué en décembre expliquant (nous caricaturons à peine) que c'était aux salariés de trouver de quoi s'occuper en attendant. Et comble de la provocation, elle demande maintenant aux mêmes salariés de procéder avec leur hirérarchie à l'évaluation de leurs performances 2006.

La CFE-CGC  a toujour préféré le dialogue à l'affrontement. Consciente des contraintes économiques et de l'environnement  très concurrentiel du secteur des telecoms, elle s'est toujours efforcée  de défendre les salariés  avec pour objectif une répartition équitable des efforts et des gains entre le capital et le travail.
Mais là trop, c'est trop !!!!. La CFE-CGC est prête, en concertation avec les autres organisations syndicales, a engagé tous les moyens possibles, y compris la grève , afin de défendre l'emploi, en particulier en France, de permettre aux salariés qui restent de trouver rapidement leur place dans le nouveau groupe et à ceux qui partent de partir dans des conditions dignes.
La CFE-CGC exigera une justification économique crédible des PSE annoncés ainsi qu'un véritable plan de développement pour le nouveau groupe.

Notre nouvelle direction générale à majorité américaine doit également savoir qu'il y a une tradition de PSE soft chez Alcatel basée sur le volontariat et sur des mesures de départ humaines. La CFE-CGC, n'est pas opposée à des évolutions, d'autant plus qu'il y a eu des excès dans le passé, notamment concernant les jeunes et les seniors, mais la direction doit savoir que la CFE-CGC combattera avec la plus grande vigueur toute mesure devant conduire à des licenciements secs.

Publié dans Alcatel-Lucent France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article