situation sociale à ALCATEL-LUCENT FRANCE

Publié le par Intercentre CFE-CGC Alcatel-Lucent France

demain se poursuivra le premier Comité Central d'Entreprise  ALF relatif  à la procédure du Plan de Sauvegarde de l'emploi . Aprés la petite centaine de création de postes arraché par les salariés grace à une mobilisation soutneu e et  responsable la direction devra non seulement répondre aux question soulevées par l'expert du CCE mais de nouveau créer des postes dans les actitivités en développement et diminuer la véritable punition que subissent les établissements de Province.


La CFE-CGC en  revendiquant l'ouverture des négociations sur le livre III ( mesures d'accomapgnement ) et en exposant des revendications sur celle-ci a mis la Direction au pied du mur pour renouer le dialogue social.

La situation ne peut plus durer : pour répondre aux besoin de ses clients , conserver son rôle de leader dans ALU , et  arrêter de faire vivre salariés, ingénieurs, commerciaux, managaer sous tension ALF doit  se consacrer  à l'opérationnel et se tourner vers son avenir.

Il revient à la direction de faire des demain les concessions sur l'emploi qui permettront dans la foulée que toutes les organisations syndicales se retrouvent autour de la table  pour négocier les mesures d'accompagnement et notamment garantir le volontariat .

Par ailleurs au-dela des diversités d'expression au sein de l'Intersyndicale la cFe-CGC rappelle son attachement à la liberté du travail principe constitutionnel comme le droit de grêve et condamme par avance toute entrave à la liberté du travail à ALF.

Demain en CCE au sein de L'Intersyndicale les élus de la CFE-CGC se battront pour l'emploi à ALF et pour débloquer la situation sociale de l'entreprise.






 

Publié dans Site de Villarceaux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article