Tout ca pour ca !

Publié le par Intercentre CFE-CGC Alcatel-Lucent France

Le 31 Octobre la Directrice générale de ALCATEL-LUCENT rendait  public un ensemble de mesures qui se partagent en  deux catégories :
  • mesures d'économies et de simplification d'organisation, de bon sens, dont on peut légitiment se demander pourquoi elles n'ont pas été décidées et mise en Oeuvre en début d'année.
  • de nouvelles réductions d'effectifs qui s'ajoutent à celles annoncées des février portant à 25 % environ la diminution de ceux-ci devant la fusion;
La principale méthode  de gestion s'aappelle donc "job cutting"; Soyons heureux on nous épargne le recentrage sur un fumeux coeur de métier par la cession dune activité  Télécom majeure !

IL Y EN A ASSEZ . Les salariés de ALCATEL-LUCENT ne veulent pas vivre dans un mouroir avec une infirmiére vacharde pour ne pas dire sadique.  Certes les Télécoms ne sont pas au niveau de croissance et de profitabiité a deux chiffres fantasmés et jamais atteints pendant les années d'argent facile du boom internet ; Mais notre industrie est devant une croissance constante et ALCATEL-LUCENT est un des 3 ou 4 acteurs mondiaux qui peuvent seuls prétendre à la vente de système globaux de Télécommunications.
 C'est ce que vont réclamer nos clients désinvestis de leurs réseaux et recentrés sur leur base clients et les contenus.

Alors faute d'une stratégie lisible et claire dont tous les éléments existent et sont parfois même mis en oeuvre dans l'entreprise notre syndicat va lui se permettre de réfléchir à haute voix avec ceux intéressés à l'avenir de ALCATEL-LUCENT.

Le juge de paix de nos dirigeants : le cours de l'action . qu'ils aillent le consulter .Qu'ils considérent l'évolution depuis 6 mois et la réaction à leur annonce de Mercredi.

Courir aprés les bonnes notes des analystes financiers au trimestre le trimestre et ne pas en être récompensé cela doit être irritant.

Irrités, les salariés de ALCATEL-LUCENT le sont aussi.









 

Publié dans Alcatel-Lucent France

Commenter cet article