CCE ALF du 4 novembre : la direction recule sur 2 sujets majeurs !

Publié le par Intercentre CFE-CGC Alcatel-Lucent

Enfin une accalmie dans la tempête que nous traversons depuis début 2009 !
- Sur le PSE4 : la direction   propose de suspendre les critères de licenciement coercitifs et d'étendre à 6 mois la période de volontariat
- Sur les externalisations de R&D : la direction renonce  au recours à l'article L1224-1 du code du travail, afin de transférer autoritairement les contrats de travail des salariés concernés chez le repreneur.

Ces succès , nous les devons à la forte mobilisation des salariés,  à la détermination des  organisations syndicales et à nos menaces d'aller en justice. A la CFE-CGC, comme nous l'avions écrit, nous n'aurions pas hésiter à le faire si la direction s'était entêtée dans ses projets coercitifs.

Mais pour autant, nous devons rester mobilisés, afin d' obtenir :
- l'abandon définitif des critères de licenciement coercitifs, même en cas d'insuffisance de volontaires
- le reclassement dans les plus brefs délais de tous les salariés, dont le poste est supprimé et qui voudront rester chez ALU.

Lire le compte-rendu de ce CCE réalisé par l'Intersyndicale CFDT/CFE-CGC/CGT/CFTC.


Publié dans Alcatel-Lucent France

Commenter cet article