CCE « Gestion Prévisionnelle des Emplois et Compétences » du 26/01/2011

Publié le par Intercentre CFE-CGC Alcatel-Lucent

Lors de ce CCE, la Direction a communiqué, sous le sceau de la confidentialité, les évolutions  chiffrées de l’emploi pour les principaux « Product Groups » au sein d’Alcatel-Lucent France. En conséquence, vos élus sont restreints à ne vous communiquer que des tendances plus ou moins marquées.

Product Group

Tendances

activités (métiers) concernés1

Application

-          Paiement (développement, intégration,

      validation, projet technique)

-          NGIN-ECN (produit, projet client

        ou technique, intégration)

Network

stable

-          GSM (technique)

Region

 

-          EMEA, CALA, APAC & CU France (PM,

       TPM, PMO, administration project …)

-          Déploiement (superviseur, technicien,

       IPM, support…)

-          MEA (avant-vente, vente)

Services

stable

-          Front Office (opérations sur site)

-          Back Office (configuration, préparation et migration des données, NOC)

Les « Products Groups » stables, le sont principalement par la ré‑internalisation de sous‑traitances. La Direction a précisé qu’elle travaillait sur des reclassements au sein du groupe, si besoin en international. « Pour 200 mobilités par an, ce n’est pas la peine de faire un PSE » lâchait la Direction lors d’une précédente négociation.

Dès la fin de cette semaine, l’annonce sera faite aux salariés de certains services concernés.

Un point positif quand même, quelques embauches prévues sur Eu.

Pour la CFE-CGC :

On se serait cru en CCE zéro de PSE, sans cette ritournelle de la Direction « C’est pas un PSE, c’est une GPEC… ».

Pour la CFE-CGC, une GPEC ne se conçoit pas sans la mise en place de dispositifs d’accompagnement tels que bilans, conseils, formations, mobilité professionnelle voulue, propres à sécuriser le salarié dans son parcours vers un nouvel emploi, voire un nouveau métier au sein d’Alcatel-Lucent France2 .

Sans de tels dispositifs, stigmatiser des salariés :

-      en ciblant leurs activités et leurs métiers en décroissance,

-      en les rendant seuls responsables de leur futur emploi,

-      en inaugurant un marché d’emploi mondial à l’usage exclusif des opérationnels ALU,

ne peut que générer incompréhension et stress, facteurs d’exclusion. Dans un tel contexte, les salariés risquent de se sentir inexorablement poussés dehors.

La Direction est pour l’instant bien loin d’une démarche GPEC responsable et respectueuse.

 

1 N'apparaissent ici que les activités ou métiers en difficulté aujourd'hui ou à horizon d'un an

2 La direction ALF confond vitesse et précipitation. Elles s'empresse d'annoncer des suppressions de poste, alors que les négociations sur les mesures d'accompagnement de type GPEC n'ont réellement démarré que le 17 janvier 2011

 

Pour plus d’informations, contactez vos représentants CFE-CGC

 

 


Publié dans Alcatel-Lucent France

Commenter cet article