Les TOC de la Direction de la "Conformité et de la Déontologie"

Publié le par Intercentre CFE-CGC Alcatel-Lucent

Comme nous l'avions prévu dans notre article du 21 juin 2011, pressions et  menaces  s'accentuent à l'approche de la date fatidique du 29 juillet pour contraindre les récalcitrants à approuver le "code de bonne conduite". Le schéma d 'il y a 2 ans se reproduit tristement à l'identique

Mesdames, Messieurs de la "Conformité et de la Déontologie" :  les TOC ça se soigne !

 

Comme le tract de l' Intersyndicale Groupe l' a rappelé, il n' y a aucune obligation juridique pour les salariés Français de signer un tel texte.

Nous comprenons parfaitement les salariés qui refusent d' approuver par leur signature des pratiques détestables telles que la mise en place d'un système de dénonciation incitant à "signaler toute infraction, observée ou SUPPOSEE, à la loi ou aux directives de l’ entreprise".

Et cela dans une période où les risques psycho-sociaux n'ont jamais été aussi importants. Faut-il rappeler qu'il y  a eu à Villarceaux l' année dernière un suicide et une tentative de suicide et cette année une tentative de suicide à Lannion.
C'est à se demander si le projet d'accord "Qualité de Vie au Travail" en cours de négociation n'est pas finalement pour la direction uniquement un moyen de se couvrir vis à vis de l'inspection du travail ou des tribunaux,...au cas où. Car dans la pratique, sur le terrain, rien ne change, à part quelques gadgets. Les pressions que nous dénonçons aujourd' hui ne sont malheureusement qu 'un exemple parmi beaucoup d'autres.

 

 

 

 

Publié dans Groupe Alcatel-Lucent

Commenter cet article