Nous avons perdu les élections La Boétie Prévoyance.

Publié le par Intercentre CFE-CGC Alcatel-Lucent

La CFE-CGC est arrivée deuxième avec 28 % des voix.

ça alors incroyable : des gens qui perdent les élections et le disent honnêtement !

Oui, en gérant la caisse avec rigueur et dans le souci de l'intérêt général, en intégrant des populations ne votant pas pour nous,  en contribuant à une sécurisation des retraités qui en les excluant du corps électoral nous faisait perdre tant d'électeurs expérimentés et soucieux de bonne gestion et qui votaient pour nous, la CFE-CGC a fait primer l'intérêt des institutions de prévoyance paritaires ( Novalis , La Boétie). Nous ne le regrettons pas : l'intérêt des salariés, des retraités, de nos mandants priment toujours sur nos intérêts de boutique.

Maintenant le sort du contrat BMS est dans d'autres mains et une autre philosophie, connaissant la réalité des décisions  des gagnants en dehors de leur communication, nous souhaitons bonne chance aux participants de la Boétie Prévoyance. ......

bachelot.jpeg

Publié dans La Boétie Prévoyance

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

opinion militant 12/03/2010 13:07


Concrêtement les déremboursements vont pleuvoir compte-tenu des déficits de la Sécurité Sociale face à cela il y a plusieurs philosophie ce que nous craignon connaissant la CFDt et ses positions
confédérales c'est que la charge de ces déremboursements pése à 125 voir 150 % sur les cadres moyens et supérieurs sous le prétexte de la solidarité en limitant la casse pour les autres.

Dans les CE déja les prestations se concentrent souvent sur les mêmes. La différence est que la complémentaire maladie est obligatoire mais ne reléve pas des loisirs.

Nous verrons la politique tarifaire et de remboursement en 2010 et en 2011.

Nous ne demandons qu'à nous tromper.


Pierre 10/03/2010 10:30


Merci pour votre honnêteté. C'est très rare en effet de voir un syndicat reconnaitre une défaite.
Mais pouvez vous être plus clair ? Que craignez vous exactement ? Que la CFDT conditionne les remboursements des frais de santé à des conditions de ressources ? C'est déjà le cas pour de nombreuses
prestations de toutes natures (CE, allocations familliales, prêts logement à taux zero,...etc )pénalisant de plus en plus la classe moyenne et les cadres en particulier, alors que ce sont déjà eux
qui contribuent le plus à la solidarité par les cotisations sur les salaires et les impôts.


Intercentre CFE-CGC Alcatel-Lucent 12/03/2010 13:01


C'est exactement ça . La CFDT joue sur une ambiguité permanente : elle prétend défendre les classes moyennes et les cadres mais dans la réalité fait peser le poids de la dégradation de la situation
économique et sociale sur ces cadres. Soyons là aussi honnête : la CFDT n'est pas responsable des régressions économiques et sociales ( pour cela voir les politiques et le MEDEF ) mais elle les
accompagne. La croyance de la CFDT est que faire peser le poids de ces régressions sur ceux qui gagnent plus de deux ou trois SMIC (pour faire simple ) est LA solution alors que l'expérience prouve
que, plus l'éventail des salaires diminue et plus les conditions de ressources se mettent partout, plus la condition de TOUS les salariés régresse.

Sur cette élection nous savions ce qui se passerait car en limitant le corps électoral aux seuls actifs on se rapprocherait du résultat des élections professionnelles, or la CFDT fait hélas 54 %
des voix dans le groupe ALCATEL-LUCENT. La suite plus bas :